PORTRAIT ENTREPRENEUR : Laura-Lise

Depuis février, je vous donne rendez vous chaque 3eme lundi du mois pour un portrait d’entrepreneur.

Pour mon nouveau portrait je vous présente Laura-Lise, une de mes copines entrepreneur de mon groupe de responsabilité 🍓 membre du cercle des Créateurs et surtout thérapeute onirique. Elle vous aide à faire la lumière sur vos rêves !

Alors bienvenue à Lauli et merci d’avoir accepté de te prêter au jeu du portrait.

Qui es-tu ?

J’ai 29 ans et je vis en belle région Bretagne depuis 6 ans maintenant. Aujourd’hui dans le Morbihan, j’espère très (très) bientôt revenir sur Rennes, en Ile-et-Vilaine. Dans la vie, je suis accompagnée d’Oscar, 6 ans, poilu, plus communément surnommé Monsieur Ronrons et qui apprécie les longues siestes.

Quand j’étais plus jeune, j’ai eu des difficultés à trouver ma « voie », comme beaucoup de personnes. J’ai alors vogué un peu perdue, entre différentes aspirations, qui à chaque fois, me rappelaient à ce que j’aimais : l’art, le dessin, les gens, aider, la créativité, l’écologie, la nature. Cela s’est retranscrit à travers mes études, les divers jobs que j’ai pu occuper durant mes études mais également après, et les expériences de la vie en générale.

Un DUT en animation sociale et socioculturelle en poche, je suis allée faire une licence en science de l’éducation à Rennes. Ville coup de coeur, je sais que bientôt j’y serais de retour ! Hop, Licence en poche, j’ai eu la chance de pouvoir enchaîner avec un service civique qui m’a ouvert les portes de l’agro-écologie et de la pédagogie, au sein d’une superbe asso dans laquelle je me suis épanouie. Des animations, du jardinage, des conversations, de la gestion de projet, de la communication, aaah ! J’ai tellement aimé…

Mais ça devait bien s’arrêter un jour..

S’en est suivi plus d’une année de boulot non-stop, à enchaîner les séjours en classes découvertes, les colonies de vacances, les séjours adaptés etc. 1 année à être épuisée et sur les rotules entre la logistique de dingue et le nombre d’heures de sommeil en moins.. J’ai appris énormément de chose de ces expériences, mais surtout : que je ne souhaitais plus m’oublier au détriment des autres, et que pour apporter du qualitatif à des personnes, il faut s’apporter la même chose en retour.

Des sous mis de côté, je suis allée voyager durant 8 mois et demi seule en Amérique Latine, où j’ai eu la chance de faire de magnifiques rencontres. Ce voyage m’a ouvert à l’art-thérapie : mêler l’art, la psychologie et l’humain. C’était parfait ! Une fois rentrée en France, c’était reparti pour 2 ans d’études, une certification professionnelle RNCP, mais.. avec quelque chose qui me manquait… J’ai mis du temps à comprendre que ce quelque chose était ce que j’avais toujours eu sous les yeux. Un quelque chose qui m’accompagne depuis mes 4 ans, que j’ai aimé, rejeté, craint, expérimenté et assimilé à ma vie comme un quotidien, une normalité. Ce quelque chose c’est : le rêve.

J’ai cru ça fou, je dois bien l’avouer. Qui ça intéresserait, clairement ? C’est un peu barré non ? Quoi ? Le Rêve ? Ah ah ! On en rirait. Pourtant, j’ai rencontré tout au long de ma vie des personnes qui s’y intéressaient, d’autres qui se questionnaient, ou encore, certaines qui souhaitaient échanger sur ce qu’elles vivaient, ou sur ce que d’autres expérimentaient. Je me suis retrouvée à écouter et parler durant des heures de rêves, à aider les enfants, les ados, des connaissances de voyage ou des personnes rencontrées par hasard. Oui, ça pouvait aussi piquer la curiosité !

Alors aussi fou cela puisse-t-il paraître, j’ai su que c’était dans cette voie-là qu’il me fallait aller. Une nouvelle aventure commençait…

En quoi consiste ton travail et quand as tu démarré cette activité ?

Aujourd’hui, j’exerce le métier de Thérapeute spécialisée dans les rêves et les problématiques de la nuit, le tout dans cadre professionnel art-thérapeutique ainsi que ses outils : c’est-à-dire la créativité ! Je souhaite aider les personnes à renouer avec leurs nuits, à ne plus appréhender le coucher. S’endormir rassuré et apaisé. Avoir l’envie d’explorer en toute sécurité ce qu’il s’y passe. Comprendre ce qui se joue en nous, et travailler sur ses blocages, ses émotions etc.

Plus concrètement, c’est quoi ?

D’une part, j’accompagne les adultes, adolescents et enfants sur la compréhension et la gestion des cauchemars, des rêves répétitifs, des terreurs nocturnes, des insomnies, paralysies du sommeil, le travail des peurs, les blocages inconscients, etc. Tout cela, pour pouvoir renouer avec soi, mais aussi avec ses rêves et ne plus appréhender ses nuits. D’autre part, j’accompagne à l’exploration des rêves, en toute sécurité : rêves lucides, chercher des réponses en rêves, apprendre à les interpréter, travailler sur soi plus en profondeur, etc. Un espace de jeux, apprentissage, de créativité !

Enfin, j’accompagne à l’exploration spirituelle par le rêve. Durant notre sommeil, nous avons un accès à l’univers Onirique de manière générale et aux multiples accès qui le composent. C’est venir comprendre certaines expériences et aller les explorer comme les sorties astrales, les rêves lucides avec l’exploration de différents mondes, perceptions différentes, messages d’autres énergies, etc. C’est devenir son propre explorateur, avec un travail sur soi beaucoup plus profond.

C’est pour toute cette richesse et dans l’envie d’aider et d’accompagner celles et ceux qui en ressentent l’envie et/ou le besoin, que je fais ce métier. Que chaque personne puisse trouver son autonomie et ses propres ressources en elle.

Cela fait déjà plusieurs années que j’accompagne et échange sur le rêve, les émotions et la créativité, à l’intérieur même des différents métiers que j’ai pu faire, ou à travers mes voyages, et un peu plus d’un an que j’en ai fait officiellement mon métier !

Et à chaque nouvelle consultation, je me dis : j’aime tellement ce métier…

Qu’est ce qui t’a poussée à créer ta société ?

Eh bien…. Pôle emploi ? Ah ah ah ! Bon, ils y ont contribué, même s’ils m’ont lâché dans l’Arène sans aucun accompagnement ni explication. (Ce n’était clairement pas la folie…)
Mais ce qui m’a vraiment poussé à le faire, c’est que j’avais besoin de créer un espace qui m’était propre, dans lequel je pouvais évoluer en toute autonomie, sans avoir besoin de rentrer dans les cases ni l’injonction sociétale. Un espace qui puisse me permettre d’exercer le métier que je souhaite, car des thérapeutes et art-thérapeutes il y en a, mais des professionnels spécialisés dans le rêve et l’accompagnement, très peu.

SELON TOI, QUELS SONT Les avantages et inconvénients de l’entreprenariat ?

Une certaine forme de liberté, la possibilité d’être son propre patron, de moduler son emploi du temps. Le plaisir de se former, de faire comme on le souhaite. Les rencontres aussi, lorsque l’on adhère à des réseaux entreprenariaux: c’est tout un monde et une solidarité folle qui s’offre à nous, (bon, on ne tombe pas toujours que sur la crème des crème, hein). Les possibilités de nomadismes : les consultations en lignes : ça me permet de toucher beaucoup plus de personnes !

En dehors de ça, le cadre administratif n’est pas toujours bien compris, bien expliqué, et il est difficile d’avoir des infos sur des questions concrètes. Parfois c’est même la croix et la bannière ! Puis ça prend un temps fou tout ça !
L’autre inconvénient est de bosser parfois bien plus qu’un 35h/semaine pour n’avoir guère plus qu’un RSA en fin de mois. Et oui, ce sont des heures à travailler sur des petites choses qu’on ne voit pas comme l’administratif, la communication, le réseautage, les formations, la techniques (site internet, logiciels etc.). Toutes ces choses du début que l’on ignore. Et dernier point : La solitude. Lorsque j’ai commencé, je n’avais pas conscience des réseaux qu’il pouvait y avoir. Alors ça n’a pas été facile tous les jours. Mais les rencontres en amenant d’autres, j’ai appris que les personnes qui nous entouraient pouvaient être nos plus belles ressources et sources : de joies, de soutient, de réseaux et j’en passe !

POUR TRAVAILLER : maison ou espace coworking ?

Plutôt maison dans un espace calme, et quelques fois l’espace de coworking. J’ai tendance à être facilement distraite par les bruits et le visuel, ou même parfois me sentir oppressée par l’énergie d’un lieu, de personnes. J’arrive aujourd’hui à m’écouter et savoir à quel moment je « switch ».

Parfois avec un casque, aller dans un café pour tout ce qui peut être : moment de créativité et écriture.

J’aime aussi beaucoup travailler en groupe sur des sujets où il y a de l’échange. Ça fait tellement avancer ! C’est cette liberté-là qui d’ailleurs me plaît dans l’entrepreneuriat et dans la possibilité de s’écouter et de moduler tout cela.

Quels sont tes outils indispensables ?

Pour les notes, j’utilise des carnets spécifiques : carnet de rêves, carnet de la roue d’hamster (quand on a des idées qui tournent en boucle, surtout le soir, hop, c’est déposé), carnet de formations, etc… Bref, je suis une mordue des carnets !

J’utilise aussi mon portable avec les notes, mais principalement mon ordinateur avec Notion (qui me permet la gestion et l’organisation en même temps), et Evernote (un logiciel de prise de note).

Pour aller avec les carnets et écrire dessus, bien évidemment : des stylos, des surligneurs, des feutres de couleurs, et aussi des post-it, de la pâte à fixer, mes murs et vitres.. Si si !

Le cloud est également bien pratique, mon portable pour les photos.. Du matériel créatif à gogo (je pourrais ouvrir une boutique avec tout ce que j’ai), du papier et carnets d’aquarelle, sans oublier le scanner pour tout ça !

◀ QUELLES SONT LES MARQUES DE TON TÉLÉPHONE ET DE TON ORDINATEUR ▶

Aaaah je suis de la team Iphone, j’avoue ! C’est pour la simplicité, car je fais aussi de l’illustration, donc la tablette le téléphone et l’ordi sont reliés, ça me fait gagner un temps fou ! C’est aussi du matériel qui dur dans le temps.

Plutôt Facebook, instagram ou Tiktok ?

Sans hésitation : Instagram ! Pour Facebook, j’ai à moitié abandonné (il y’a longtemps maintenant ah ah !). Et peut-être un jour Tiktok ? On verra bien 😉

Pour t’accompagner dans ta journée : thé ou café ?

Infusion et eau ! De temps en temps je m’autorise une tasse de café car j’adore ça, mais ça me donne la nausée depuis près d’un an.. J’ai dû en abuser hé hé…

Arrives-tu à déconnecter facilement ?

Hum… Pour être franche, c’est difficile !

Tu sais, c’est toujours les moments où tu n’as « rien à faire », où il t’arrive de super idées. Bin voilà, c’est un peu ça le topo, et puis quand t’aimes ce que tu fais, c’est difficile de s’arrêter, même lorsque tu sens que tu satures..

Du coup ,j’essaie de me faire des petits challenges, de prendre au moins 1 jour complètement off par semaine. Sinon, dès que j’ai des idées, hop, je les notes, et puis j’y reviendrais plus tard 😉

Lorsque je suis off, j’aime lire, être à mes pensées, écrire, prendre du temps pour ne rien faire, me balader, m’occuper de mes plantes, voir des amis·es, faire des jeux de société, chanter et faire du ukulélé, ou encore mettre de la musique et danser toute seule chez moi (ça..c’est un vrai kiff, même si mon chat me regarde toujours bizarrement..).

D’AILLEURS EN PARLANT DÉCONNECTION …

QUELLES SONT TES SÉRIES PRÉFÉRÉES

Ouh là là… N’étant pas fan des « préférés », je vais plutôt parler de coups de coeur ! Alors.. Nous avons : Doctor Who, Dirk Gently, Stranger Things, Atypical, Umbrella Academy, AJ and the Queen.. Bon vous l’aurez compris, j’aime beaucoup les séries décalées.

QUEL LIVRE LIS TU ACTUELLEMENT ?

J’ai tendance à commencer 3,4 voire 5 livres en même temps pour des moments différents.. Mais là, j’ai décidé de moins m’éparpiller ! Donc en ce moment c’est : Le grand Saut, de Gay Hendricks (sur les conseils d’amies entrepreneures), et Apprivoiser son ombre, de Jean Monbourquette.

EN APPRENDRE PLUS SUR LAURA-LISE
Instagram
Site Internet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s