PORTRAIT D’ENTREPRENEUR : Morgane

Depuis février, je vous donne rendez vous chaque 3eme lundi du mois pour un portrait d’entrepreneur.

Pour mon second portrait je vous présente Morgane, premier portrait d’une vraie rencontre IRL il y a maintenant 7 ans.

On s’est connue dans nos vies précédentes de salariées ! J’étais assistante commerciale & blogueuse et elle attachée de presse.

Depuis elle a parcouru le monde et s’est formée à son métier. J’ai adoré suivre son parcours et j’adore toujours autant découvrir son univers holistique.

Aujourd’hui indépendante il était évident que je propose à mon amie globe-trotteuse et passionnée de bien-être de prendre la parole !

Alors bienvenue à Morgane et merci d’avoir accepté d’être mon premier portrait.

Qui es-tu ?

Je m’appelle Morgane et je viens de fêter mon 31e voyage autour du soleil. Durant ces quelques décennies, j’ai vécu plusieurs vies toutes très différentes ! J’ai d’abord étudié la communication et travaillé dans des agences de pub très prisées de la capitale en tant que planeur stratégique. La toxicité du milieu m’a poussé à chercher un autre poste et c’est comme ça que j’ai commencé à travailler dans les relations publiques. Je suis alors devenue attachée de presse spécialisée en gastronomie dans des agences très branchées toujours à Paris. Cette expérience m’a permis de rencontré des personnes formidables, de goûter des mets incroyables et de beaucoup m’amuser. Seulement voilà, à un moment donné, j’en ai eu ras-le-bol de faire des relances téléphoniques et de graisser la pâte aux journalistes parfois (souvent ?) imbuvables. C’est à ce moment qu’une amie m’a proposé de partir voyager au bout du monde pour changer un peu d’air et faire une pause. Je devrais initialement partir pour 6 mois avec cette amie et je suis finalement restée 7 ans en solo. 

Et pendant ces 7 années, j’ai commencé une nouvelle carrière pour financer mon voyage : barista / coffee specialist. J’ai découvert et je suis tombée en amour avec ce métier pour la première fois en Australie. Le.a barista est un.e spécialiste du café qui s’occupe de servir des boissons caféinées dans les coffee shops. Et c’est loin d’être un job facile car la science du café est multi-factorielle et complexe ! En Océanie, où j’ai été formé, ce travail est pris très au sérieux et est grandement respecté. Les travailleurs en hospitality (restauration/hôtellerie) sont considérés à leur juste valeur, contrairement à l’Europe où ce genre de métier est dénigré voire carrément moqué par certain. 

J’ai adoré ce changement de carrière, passer d’un job sédentaire de bureau en France à un job (hyper) actif de terrain à travers le monde a été une expérience formidable. Toutefois, les métiers de l’hôtellerie-restauration sont très demandeurs pour le corps et créent une fatigue physique et mentale immense. De plus, travailler dans le café nécessite de se lever aux aurores, d’être debout pendant de très longues journées (en générale 12h par jour) et de ne pas dormir beaucoup (parce qu’on a bu trop de café toute la journée), ce qui a eu un impact sur ma santé sur le long terme. J’ai donc décidé de changer de voie pour la troisième fois et de choisir un travail bénéfique pour mon bien-être physique et mentale. Je voulais un travail qui ai du sens et qui permette d’aider les autres. J’ai toujours été intéressée par la médecine traditionnelle mais je n’ai jamais adhéré à sa mentalité réductionniste. J’ai alors décidé de commencer des études en médecine naturopathique. Cette pratique aide à revenir en santé en considérant l’individu et son environnement dans leur entièreté pour rééquilibrer les systèmes du corps. Revenir en France n’étant à l’époque pas une option, j’ai décidé de poser mes valises à Édimbourg en Écosse, une des meilleures villes pour étudier la médecine naturopathique. J’y ai passé plusieurs très belles années à étudier et une fois mon diplôme en poche, j’ai décidé de revenir en France pour importer mon savoir sur la terre qui m’a vu naître et aider à faire changer les mentalités en terme d’approche médicale.

En quoi consiste ton travail et quand as tu démarré cette activité ?

J’exerce, depuis Novembre 2020, le métier de naturopathe. Je suis une éducatrice de santé qui aide les gens à revenir en santé en rééquilibrant les systèmes du corps (nerveux, digestif, reproductif etc) et en améliorant la qualité de vie. Les praticien.nes en naturopathie utilisent des techniques exclusivement naturelles (nutrition, gestion du sommeil, phytothérapie, hydrothérapie etc) pour permettre de mobiliser les mécanismes naturels de guérison de l’organisme. On peut aller voir un naturopathe pour tout type de soucis de santé mais généralement nous sommes spécialisés dans un domaine bien précis. Pour ma part, j’ai une expertise particulière pour la santé du cerveau, la neuropsychologie et la longévité. 

Qu’est ce qui t’a poussée à créer ta société ?

Je me suis rendue compte très rapidement que le statut d’employée n’était pas fait pour moi. Je pense que le modèle actuel de la semaine de 5 jours travaillés avec des journées de 8h est obsolète et pousse à la glorification de la productivité et du présentéisme. En étant cheffe de ma propre entreprise, je peux moduler mon emploi du temps pour travailler plus intelligemment = travailler moins mais plus efficacement.

SELON TOI, QUELS SONT Les avantages et inconvénients de l’entreprenariat ?

D’un côté, être entrepreneur c’est être seule face au monde, surtout au début quand on n’a pas forcément les moyens d’embaucher qui que ce soit pour nous aider. L’entrepreneur est un individu orchestre qui tire toutes les ficelles à la fois et doit donc savoir tout faire. C’est un statut qui demande un investissement constant et beaucoup de travail. C’est pourquoi il est souvent difficile de créé des limites claires entre notre vie d’entrepreneur et notre vie personnelle, tout se mélange constamment et l’entrepreneur ne fait qu’un avec sa société. Il peut donc être difficile de prendre du temps pour soi et de lever le pied.

POUR TRAVAILLER : maison ou espace coworking ?

Les deux ! J’adore l’effervescence des espaces de coworking ou des cafés dans lesquels je travaille. Avoir de la vie autour de moi m’inspire et me distrait quand j’en ai besoin. En revanche, pour mes consultations en ligne, j’ai besoin de calme pour créer un environnement apaisant pour mes clients donc je les fais chez moi. 

Quels sont tes outils indispensables ?

Je travaille principalement sur ma tablette et mon smartphone avec lesquels j’utilise les applications telles que : Pages, Procreate, VSCO, Snapseed, Splice, Instagram et WhatsApp.
J’utilise en parallèle des carnets pour prendre des notes durant mes consultations ou lorsque j’étudie (car un naturopathe ne s’arrête jamais d’apprendre). J’ai également une trousse bien fournie (avec des stylos Bic, des crayons de couleurs et des Stabilo pointMax) car j’aime travailler en couleurs !
Mon bureau est également toujours recouvert de nombreux livres de sciences en tous genres et d’herboristerie que j’utilise quotidiennement.

Enfin, j’ai toujours une boisson chaude qui traine (même en été) : thé, café, infusions…

QUELLES SONT LES MARQUES DE TON TÉLÉPHONE ET DE TON ORDINATEUR

Apple

Plutôt Facebook, instagram ou Tiktok ?

Je considère Facebook comme un dinosaure, c’est une plateforme qui évolue mal et ne répond pas aux besoins actuels en matière de réseaux sociaux donc je ne l’utilise jamais. En revanche, je suis constamment sur Instagram et TikTok que j’adore ! J’ai personnalisé mes algorithmes pour ne voir que du contenu éducatif (scientifique, neuropsychologique, naturopathique et nutritionnel). Les réseaux sociaux peuvent être une vraie mine d’or, à condition de bien veiller à vérifier les infos et les sources !

Pour t’accompagner dans ta journée : thé ou café ?

Quand je travaille à l’extérieur c’est flat white au lait d’avoine ou café filtre.
Quand je travailler chez moi c’est matcha latte, golden latte, chicorée aux épices et infusions en tous genres.

Arrives-tu à déconnecter facilement ?

La déconnection est un point sur lequel j’ai beaucoup travaillé et continue à travailler au quotidien. J’estime être une meilleure entrepreneuse et praticienne quand je suis reposée. Il existe une expression en anglais que j’utilise comme mantra de vie : « you can’t pour from an empty cup ». L’idée ici est qu’on ne peut pas bien s’occuper des autres, si on ne s’occupe pas de soi d’abord. Et je pense que c’est primordial en tant qu’entrepreneur d’être égoïste et de s’occuper de soi avant de s’occuper des autres. On voit beaucoup dans les métiers de santé des praticiens à bout qui sont en burnout parce qu’ils donnent tout ce qu’ils ont pour leurs patients/clients sans jamais s’occuper d’eux. Je veille donc quotidiennement à m’occuper de moi en premier et cela commence par organiser ma journée autour de moi plutôt qu’en fonction des autres. En général, je ne fais jamais de consultation le matin car c’est un moment sacré pour moi. J’aime utiliser les premières heures de la journée pour m’ancrer (avec de la méditation et/ou du yoga), prendre mon temps (préparer un bon petit déjeuner, boire mon café au soleil etc) et créer (prendre des photos, filmer des vidéos, écrire mes ebooks, rédiger des articles etc). Le midi je prends le temps de cuisiner des repas nutritifs et de ne jamais manger sur le pouce. L’après-midi je choisis de privilégier la qualité plutôt que la quantité en voyant peu de clients. Avoir moins de consultations par jour me permet d’être à 100% disponible pour chacun de mes clients et ainsi de leur apporter toute mon attention. Le soir je m’assure de me fixer une heure de fin de journée (qui varie de jour en jour en fonction de ma charge de travail) et de ne pas passer trop de temps sur écran en dehors de mon travail. Enfin, j’essaie de prendre 3 jours de repos par semaine (vendredi, samedi, dimanche) pendant lesquels mes clients savent que je ne répondrai pas à leurs messages sur WhatsApp. Créer des limites claires avec ses interlocuteurs et clients est une façon de se respecter et valoriser son temps de cerveau disponible. Mes clients savent que je suis ultra dispo pour eux du lundi au jeudi et respectent mon temps de repos du vendredi au dimanche. Cette méthode me permet de me déconnecter complètement et être présente pour moi-même et mon entourage.

Enfin, je veille également à prendre des pauses pendant ma journée pour aller marcher (en forêt, au bord de l’eau ou en ville), nager dans l’océan (surtout s’il est bien froid ♡), danser dans mon salon ou appeler quelqu’un qui compte pour moi pour prendre de ses nouvelles. 

Quand je suis off, je prends le temps de vivre toute simplicité. Je cuisine beaucoup, je m’occupe de mes plantes d’intérieur et de mon jardin, j’entretiens les relations qui m’apportent de l’énergie, je voyage énormément, je chante, je danse, je nage, je lis au soleil, je joue à Animal Crossing… Je prends le temps de prendre le temps de faire des choses qui nourrissent mon âme et mon esprit, m’apaisent et me ressourcent.

D’AILLEURS EN PARLANT DÉCONNECTION …

QUELLES SONT TES SÉRIES PRÉFÉRÉES

Il y en a tellement ! The good place, Doll face, Rick & Morty, Game of Thrones, Vikings, Bridgerton, Bo, Jack Horseman, Dix pour cent, Please like me, Perky blinders, Lupin, Black Mirror, The Sinner, Sense 8, The OA, The Haunting of Hill House, The end of the fucking world, Ratched, Queer eye, Big mouth, Workin moms, Special, Atypical, Plan cœur, Sex education, Stranger things,Squid gam

QUEL LIVRE LIS TU ACTUELLEMENT ?

J’aime beaucoup lire et j’adore arpenter les librairies à la recherche de mon prochain ouvrage. J’ai toujours plusieurs livres en cours en même temps : un ouvrage scientifique et un autre sociologique ou fictif. 
En ce moment j’en ai 3 sur le feu :
« Drop acid » David Perlmutter 
« Unwell women, misdiagnosis and myth in a man-made world » Elinor Cleghorn
« La maison des feuilles » Mark Z. Danielewski 

DÉCOUVREZ EN PLUS SUR MORGANE :
@morgane.naturopath.e

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s